Cela arrive chaque hiver. L’envie curieuse et implacable de s’allonger sur le canapé devant un feu. Je me bats souvent contre cette envie. Je ne suis pas bon pour me reposer! Je le remplace souvent et je continue à travailler. Cela n’a pas bien fini dans le passé. En 2005, cela m’a conduit au cancer. Depuis lors, mon corps est intervenu contre mon surmenage compulsif et m’a servi une grippe vicieuse ou une autre énigme pour me coucher à plat sur le canapé malgré moi.

 

J’apprends, oh si lentement. C’est ce que je dois venir savoir qui peut vous être utile.

Tout est en mutation. Il y a des cycles dans le monde naturel ainsi que dans le monde des hommes et du leadership. Il y a un équilibre entre l’effort et le repos. Les athlètes le savent. Les agriculteurs le savent. Il y a une saison pour tout. (Avez-vous entendu la pipe des Byrds? Tournez, tournez, tournez …

En matière de leadership, nous devons basculer entre deux pôles si nous voulons progresser dans notre travail et nos relations. Le premier axe est l’influence entre apprentissage et partage. Les leaders sont des apprenants et les leaders sont des enseignants. Le meilleur moyen d’apprendre, bien sûr, est d’enseigner ce que nous apprenons.

L’autre axe est le processus entre créer et détruire. Chaque activité et projet que nous initions passe par un processus de création qui implique une destruction à la fin. Nous créons et détruisons constamment des projets, des initiatives et des opportunités. L’ancien cède la place au nouveau.

Chacun des quadrants du modèle correspond à une saison. Pour moi, ce sont des saisons littérales et métaphoriques.

PRINTEMPS.

C’est à ce moment-là que nous équilibrons apprentissage et création. Nous semons des graines pour l’avenir! Nous rassemblons de nouvelles idées et de nouvelles opportunités et voyons ce qui peut en découler.

Questions pour le printemps:

  • Que puis-je apprendre?

  • Qui puis-je servir?

  • Comment puis-je aider?

ÉTÉ.

En été, nous avons tendance à cultiver ces graines et à les exploiter au maximum. Nous travaillons activement sur des projets. Nous sommes en pleine mise en œuvre. L’énergie est élevée et il y a un sentiment d’exubérance.

Questions pour l’été:

  • Que puis-je partager avec les autres?

  • Comment puis-je le partager plus largement?

  • Comment puis-je tirer le meilleur parti de cette expérience?

L’AUTOMNE.

La saison d’automne est celle où nous récoltons les fruits de nos efforts au cours d’une période donnée. Nous facturons les travaux terminés. Nous évaluons les résultats de nos campagnes marketing, nous passons en revue les données financières de la fin de l’année.

Questions pour l’automne:

  • Quelle a été la meilleure partie de l’année jusqu’à présent?

  • Qu’est-ce qui s’est bien passé?

  • Qu’est-ce qui n’était pas si génial?

HIVER.

Et puis il y a l’hiver. C’est la saison que les gens sautent souvent. Correction, c’est la saison que je saute souvent. La nécessité de se reposer fait partie intégrante du cycle d’apprentissage et de partage, de création et de destruction. C’est là que nous nous regroupons, actualisons et rassemblons l’énergie pour le prochain cycle de développement.

Questions pour l’hiver:

  • Qu’est-ce que j’ai appris de cette expérience une période de temps?

  • Qui est-ce que je veux devenir le prochain?

  • De quoi ai-je le plus besoin pour être la meilleure version de moi-même?

Quels cycles vis-tu dans ton travail? Quelles saisons aimes-tu le plus? Quand planifiez-vous votre repos d’hiver?

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *